Au tour d'Alibaba d'annoncer l'intégration prochaine d'un équivalent de ChatGPT

Publié le 21 02 2023 | Mis à jour le 31 05 2024

© Ian Fogg - Flickr - CC

Après Microsoft, Google et Baidu, Alibaba, le géant chinois de l'e-commerce, a lui aussi annoncé la disponibilité prochaine d'un chatbot intégré à ses services. Tous essaient de profiter de l’engouement suscité par ChatGPT.

Le géant chinois de l'e-commerce Alibaba a déclaré mercredi 8 février au média américain CNBC qu’il travaille lui aussi sur un chatbot aux capacités similaires à celles de ChatGPT.

Le système d’OpenAI, lancé fin novembre 2022, a suscité un engouement populaire rarement vu pour une technologie d’intelligence artificielle. Qu'il soit justifié ou non, le robot conversationnel a ainsi été très médiatisé, et l'annonce par Microsoft de son intégration dans ses produits a encore accéléré les choses. Résultat : tous les géants technologiques accélèrent sur le sujet pour sortir un produit équivalent, chacun espérant prendre sa part du marché.

Baidu, Google et maintenant Alibaba

Après le moteur de recherche chinois Baidu avec son "Ernie bot" ("Wenxin Yiyan" en chinois) annoncé fin janvier et Google, qui a assuré il y a quelques jours la sortie prochaine de Bard, c’est au tour d’Alibaba, l'un des plus grands acteurs chinois du cloud et de l'e-commerce, de surfer sur la vague.

L’entreprise, qui dit travailler sur l’IA générative depuis 2017 (comme pour éviter qu’on la soupçonne d’opportunisme) a annoncé hier qu’elle développe elle aussi un système de recherche conversationnel similaire à ChatGPT. L'objectif est de l'intégrer à ses produits, mais aucune autre précision n'a été donnée.

 

Lire la suite (l'Usine Digital)