Découvrez la deuxième séquence de l'interview inédite accordée par le Secrétaire d'État au numérique, Mounir Mahjoubi aux lecteurs de Bercy numérique

Publié le 19 09 2022 | Mis à jour le 01 12 2022

Après nous avoir décrit sa mission gouvernementale, le Secrétaire d'État au numérique, Mounir Mahjoubi dévoile les actualités du numérique. Il nous fait découvrir la place des start-up françaises au niveau mondial et nous explique en quoi l'intelligence artificielle va accélérer la transformation numérique.

Cette année, au CES (NDLR : Consumer Electronics Show, salon consacré à l'innovation technologique en électronique grand public) de Las Vegas, il y avait près de 300 entreprises françaises présentes, plusieurs milliers de français présents, en exposants ou en visiteurs. Ce qu’il faut en retenir, c’est qu’aujourd’hui, en France, on a une véritable capacité à offrir au Monde des innovations, des nouvelles technologies.

Ce qui était le plus intéressant pour moi, en visitant les différents stands, c’est de leur poser la question : « Comment les acheteurs internationaux qui viennent vous voir voient votre produit ? » et on voit que sur des nouveaux secteurs comme la santé connectée, comme le transport, l’énergie, l’intelligence artificielle et la cybersécurité, il se trouve que les offres de nos start-up sont très attendues dans le Monde.

Il se trouve que nous avons une avance particulière sur ces sujets. Eh bien, il sera très important pour nous d’accompagner ces start-up, de tout faire pour qu’elles vendent à l’international, de tout faire pour qu’elles deviennent des références dans leur sujet et sur ces objets connectés et les objets connectés de santé, sur tous ces nouveaux univers qui se développent, eh bien il y a une attente du Monde sur une offre française, une offre responsable, une offre à la fois très prometteuse au niveau technologique, mais surtout prometteuse en terme de valeurs.

Il se trouve qu’aujourd’hui en France, on défend des principes sur la protection des données personnelles, sur la sécurisation des objets, qui font que nos offres ne sont pas pareilles que celles issues du continent asiatique, du continent américain, on a une différenciation et cette différenciation,  elle est à la fois dans la performance et dans les valeurs humaines qu’on a mis dans ces innovations.

L’intelligence artificielle, c’est un mouvement qui va transformer, accélérer la transformation numérique et les usages numériques dans tous les secteurs : l’État, dans l’administration, dans les industries, dans les PME.

La révolution qu’on va connaître dans les prochaines années, elle est au moins aussi importante que tout ce qu’on a connu sur les trente dernières années en informatique.

Ce qui va se passer, c’est qu’on va avoir des usages qu’on n’imaginait pas encore, qu’on va pouvoir faire plus de choses, qu’on va pouvoir faire plus de choses pour la santé des français, qu’on va pouvoir faire plus de choses pour la sécurité des français, qu’on va pouvoir faire plus de choses pour le quotidien, pour le transport, pour l’énergie et tout cela, ce sera rendu plus possible grâce à l’intelligence artificielle.

Mais cette intelligence artificielle elle posera des nouvelles questions, elle posera des questions d’éthique, elle posera des questions de domaines dans lesquels on ne souhaite pas qu’elle intervienne, sur le domaine militaire par exemple, beaucoup ont débattu, des robots tueurs autonomes, dans les domaines de l’exploitation des données personnelles, de savoir jusqu’où on pouvait utiliser les données issues de la santé, tout ça, ce seront des débats nationaux qui devront être lancés. La loi de bioéthique va lancer certains débats dans les prochaines semaines, le rapport Villani va souligner quelles sont les lignes rouges qu’il ne faudrait pas franchir et celles sur lesquelles il faudrait s’engager. Ce qu’il faut retenir de tout cela, c’est que l’intelligence artificielle, c’est avant tout une opportunité majeure pour nos PME, pour nos entreprises et pour nos administrations d’apporter encore plus de services aux citoyens et aux consommateurs.

Découvrez prochainement sur Bercy numérique une nouvelle séquence inédite "Le numérique et les agents publics".