Google investit 300 millions de dollars dans Anthropic, développeur d'un concurrent de ChatGPT

Publié le 07 02 2023 | Mis à jour le 20 07 2024

© Jonny Gios - Unsplash

Le géant du web arrive au capital de la start-up Anthropic, fondée par des anciens d'OpenAI et qui a mis au point un grand modèle de langage aux capacités similaires à celles de ChatGPT.

Google prend une participation de 10% de la start-up Anthropic, à hauteur de 300 millions de dollars. Fondée par d'anciens ingénieurs d'OpenAI, l’entreprise s'était donnée pour mandat à sa création en 2021 de créer des modèles d'intelligence artificielle dont les mécanismes et résultats peuvent être compris et expliqués. Sans compter les impératifs éthiques, l'intérêt est notamment que ceux-ci nécessitent moins d’interventions humaines après leur entraînement. Mais c'est probablement Claude, un système concurrent de ChatGPT récemment mis au point par la start-up, qui a attisé l'appétit de Google.

Cet investissement du géant du web intervient "à un moment où [Anthropic] achète d’importantes ressources informatiques au département cloud computing" de Google, note le Financial Times. Si Google a confirmé le contrat avec Anthropic (signé fin 2022), aucune des deux sociétés n’a souhaité pour l’instant faire de commentaire sur sa portée stratégique.

Google veut réagir face à OpenAI et Microsoft

L’intelligence artificielle représente un secteur stratégique pour Google. L'entreprise a de longue date développé ses propres systèmes, dont LaMDA (Language Model for Dialogue Applications), mais s'était montrée très prudente jusqu'ici quant à leur mise en production.

L’émergence de ChatGPT et l'enthousiasme de Microsoft pour l'intégrer dans tous ses produits (dont prochainement son moteur de recherche Bing) pousse néanmoins la filiale d'Alphabet à réagir avec force. L’actuel CEO de Google, Sundar Pichai, a déclaré une "alerte rouge" pour relancer le développement de produits similaires au sein de la société. Google pourrait présenter d’ici la fin de l’année un nouveau moteur de recherche doté de sa propre interface par chatbot.

Lire la suite (l'Usine Digital)