Analyse sur le "métavers"

C’était à la fin de l’année dernière. Facebook, qui traversait une tempête avec les révélations de la lanceuse d’alerte Frances Haugen, annonçait changement de nom et ouverture d’un nouveau front numérique : le "métavers".

©Kannapat - stock.adobe.com

Quatre-vingts secondes ce matin sur l’analyse fouillée qu’en proposent nos amis de la cellule "Méta-Média" de France Télévisions, dans leur dernier "cahier de tendances".

Imaginez donc un monde virtuel qui ressemble au monde réel : grâce à votre avatar, vous y vivez, y parlez, y travaillez, vous y rencontrez des gens, vous y achetez des choses, à terme vous vous y informerez.

Et comme dans le réel, ce monde évolue en votre absence, vous ne le retrouvez pas à l’identique quand vous le quittez et y revenez. Pour le moment, on n’y est pas mais le cahier analyse les conséquences possibles d’un tel univers, notamment sur l’individu, les modes de propriété et la vie démocratique.

Une inquiétude parcourt les pages : comment empêcher que cette nouvelle forme de réseau ne devienne un cauchemar numérique ? Comment éviter que les GAFAM en dictent les règles ? Si le pire n’est jamais certain, il va falloir travailler dur pour l’éviter.

Ecouter le podcast (France Inter)