Comment mieux mesurer l’économie numérique ?

Dans certains pays, l’infrastructure numérique est encore très rudimentaire, alors que dans d’autres, comme les États-Unis, le Royaume-Uni et les Pays-Bas, elle constitue désormais un élément clé de l’économie nationale et un moteur essentiel du revenu du pays et de la croissance.

©ktsdesign / Stock.Adobe.com

Si la pandémie a accéléré la transformation numérique d’une grande partie de l’économie mondiale, tous les pays ne progressent pas au même rythme. Les dernières données de l’OCDE montrent que dans de nombreux pays comme le Vietnam, le Mexique et l’Inde, la majorité des entreprises n’ont pas encore de site internet. Et, s’il existe toute une série d’instruments de mesure concernant la progression numérique d’un pays, beaucoup sont fondés sur des enquêtes, ou reposent sur des opinions qui ne sont tout simplement pas fiables. D’autres outils tentent d’évaluer l’économie numérique en prenant en compte la structure industrielle pays par pays, ou bien se concentrent sur l’infrastructure gouvernementale et ne tiennent pas compte de l’activité et de l’infrastructure du secteur privé. Il est temps d’établir une mesure plus objective et plus fiable de l’économie numérique, pays par pays. Heureusement, les moyens pour y parvenir existent déjà.

En analysant les données de la plateforme mondiale d’intelligence en ligne BuiltWith, l’on découvre de nouvelles manières de mesurer l’empreinte numérique réelle d’une nation. Certains experts ont même réussi à mettre au point deux nouvelles mesures expérimentales de l’infrastructure numérique nationale, dont l’une est centrée sur l’infrastructure numérique nationale (INN, Domestic Digital Infrastructure) et l’autre sur les ambitions d’exportation en ligne d’un pays (DXI, Digital Export Infrastructure).

Lire la suite (Forbes)