La cyberguerre est-elle déclarée ?

A peine déclenché, le confit en Ukraine s'est accompagné d'attaques informatiques, que les belligérants en présence n'ont pas revendiquées. Les cyberattaques, considérées comme des menaces militaires depuis une quinzaine d'années, sont aujourd'hui surveillées très attentivement par l'Etat français. Quelles sont les réponses législatives et militaires apportées à cette "cybercriminalité stratégique" ?

©Pixabay

La cyberguerre est-elle déclarée ?

              

A peine déclenché, le confit en Ukraine s'est accompagné d'attaques informatiques, que les belligérants en présence n'ont pas revendiquées. Depuis désormais une quinzaine d'années, l'arme cyber a rejoint l'arsenal des nations. Contrairement aux actions militaires sur le terrain, ces attaques sont incessantes et souvent elles ne sont pas attribuées. Quelles sont les réponses législatives et militaires apportées à cette "cybercriminalité stratégique" ? Comment agissent les cybercombattants issus de la société civile sur le champ de la guerre de l'information ? La cyberguerre, contrairement à son homologue analogique, est-elle à la portée de tous ?

 

Pour consulter le dossier élaboré par le Centre de ressources documentaires (CRD) des ministères économiques et financiers, connectez-vous :

 

Vous êtes agent de l'administration centrale

Vous êtes agent de la DGFIP

Vous êtes agent de la DGCCRF, de la DGDDI ou de l'INSEE