La “logique” derrière l’intelligence artificielle

 L’objectif ultime de l’Intelligence artificielle en recrutement, c’est de permettre d’assurer un traitement aussi objectif et aussi efficient que possible de dizaines, de centaines voire de milliers de candidatures en s’appuyant sur un certain nombre de données, en appliquant à ces données un traitement consistant d’une candidature à l’autre, en s’affranchissant de l’ensemble des représentations/stéréotypes et des biais cognitifs. La formalisation de ce traitement systématique appliqué aux données, c’est ce que l’on appelle un algorithme.

© Fotolia.com

Les algorithmes en question…

Un algorithme, c’est (selon Wikipedia) : “Une suite finie et non ambiguë d’opérations ou d’instructions permettant de résoudre une classe de problèmes.”

On pourrait croire à première vue que c’est un peu “mécanique » voire primaire comme façon de fonctionner, en particulier lorsqu’il s’agit de traiter des candidatures (avec des “vrais gens” derrière chacune d’entre elles)…

On peut en effet facilement imaginer un algorithme un peu simpliste du type :

Si le candidat présente la caractéristique A (par ex. Formation = École de commerce)  alors on ajoute 20 point à sa candidature.

Si ensuite il a la caractéristique B (par ex. Expérience dans le même secteur que la boite qui veut recruter) alors on ajoute 40 points.

Et ainsi de suite…

Lire la suite (hr-voice.com)