La prospérité numérique en 2021 : les leçons de la pandémie

2020 est l’année qui a accéléré l’économie numérique, tant en France que dans le monde, et également la période où les menaces numériques sont devenues encore plus ciblées, mortelles et efficaces. Le rapport sur la menace de SonicWall 2021 a montré, par exemple, une croissance de 62 % des logiciels de rançons à l’échelle mondiale, en raison de l’utilisation opportuniste de covid-19, des faiblesses systémiques et de la dépendance croissante des cybercriminels aux fichiers Microsoft Office.

©kiri / Stock.Adobe.com

Les experts de SonicWall’s Capture Labs ont également signalé que le volume d’attaques de logiciels malveillants spécifiquement conçus pour les appareils IoT a augmenté de 66 %.

Cependant, les gains apportés par l’expansion de l’infrastructure numérique ont un côté sombre : il peut y avoir un décalage entre la mise en œuvre de nouveaux réseaux et la résolution des problèmes de sécurité dans ces environnements. Il est essentiel d’adopter une nouvelle approche en 2021 : concevoir et mettre en œuvre des environnements numériques qui naissent sûrs et continuent à être améliorés tout au long de leur cycle de vie. La durabilité de l’économie numérique dans notre région en dépend. Et tout cela, avec la 5G qui se profile à l’horizon…

Les grands axes de la transformation numérique en 2021


La maturité numérique sera plus importante que jamais – Vivre la transformation numérique ne sera plus suffisant en 2021, il sera essentiel que les entreprises cherchent à faire évoluer leur maturité numérique. Selon le Sloan Management Review du MIT, la maturité numérique est le processus par lequel l’organisation dans son ensemble apprend à répondre de manière appropriée aux exigences de l’économie numérique. Toute entreprise qui poursuit la maturité numérique s’efforce en fait de se différencier dans ses secteurs verticaux par l’innovation numérique. Une enquête du MIT réalisée en 2016 auprès de 3 700 PDG de 131 pays montre que 80 % des entreprises les plus matures excellent dans la perception et la gestion des risques, l’agilité des processus et la collaboration au sein d’équipes hétérogènes. Rien de tout cela ne sera possible sans ajouter des actions qui augmentent la maturité de cette organisation en matière de cybersécurité. Ce qui implique de repenser les processus et l’organisation elle-même.

Lire la suite (Ecoreseau)