Le gouvernement entend accélérer le déploiement de FranceConnect dans les collectivités

Profitant de l’opportunité du plan de relance, le gouvernement entend proposer une charte d’engagement aux associations d’élus locaux et aux éditeurs de logiciels, pour déployer plus largement le bouton FranceConnect dans les collectivités territoriales, notamment dans celles de plus de 3 500 habitants.

France Connect

Après un déploiement timide, essentiellement dans les grandes collectivités, le bouton FranceConnect s’apprête à déferler sur toute la France. C’est en tout cas la volonté du gouvernement, qui a débloqué des fonds dans le cadre du plan de relance pour financer le raccordement des collectivités à ce fédérateur d’identités numériques utilisé par plus de 30 millions de Français. Mais pour inciter encore un peu plus les collectivités à sauter le pas, la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin, entend, selon nos informations, proposer aux représentants des collectivités, le 22 novembre à l’occasion du comité politique du nouveau programme “Transformation numérique des territoires” (TNT), une charte d’engagement tripartite entre l’État, les associations d’élus de collectivités et les éditeurs de logiciels.

“Hormis les grosses collectivités qui auraient des besoins spécifiques, la majorité des collectivités passent par la plate-forme d’un éditeur. On ne peut donc pas faire sans eux”, souffle un représentant local, selon lequel les élus n’ont pas les moyens de forcer leur éditeur à intégrer le bouton FranceConnect dans leurs services en ligne comme les portails citoyens. Résultat : seuls 35 % des départements et un peu plus de 3 % des communes et intercommunalités ont déployé le bouton aujourd’hui, quand la totalité des régions l’ont fait. Soit au total environ 1 100 collectivités.

Lire la suite (Acteurs publics)