Le Green Deal ne se fera pas sans le numérique

La double transition écologique et numérique constitue la voie vers laquelle les entreprises de la Tech se dirigent. Avec en point de mire la Présidence française de l’Union Européenne, le Green Deal s’amorce sous ces auspices.

©Tierney - stock.adobe.com

L’avenir des entreprises numériques ne se fera pas sans l’apport d’une double transition numérique et écologique. La position de Digital Europe est transparente sur le fait que le Green Deal va se nourrir de ces deux apports complémentaires. A l’occasion d’un Webinar, l’organisation qui rassemble l’ensemble des organismes professionnels du secteur a ainsi présenté sa feuille de route.

L’actualité est, en effet, dense sur le sujet. Alors que le sujet est volontairement mis en avant par les autorités communautaires, les autorités françaises vont porter le sujet à l’occasion de la prochaine prise de Présidence Française de l’Union Européenne (PFUE). Occasion de rappeler les tenants de la double transition. A la fois sur le terrain du numérique, que sur celui de la réduction de l’empreinte environnementale.

C’est pourquoi Cecilia Bonefeld-Dahl, Directrice Générale de Digital Europe présente les différentes KPI permettant d’engager et maintenir cette double transition. L’organisme entend ainsi déterminer dans quelle mesure l’Union européenne permet ou non, via des métriques définies, d’accélérer cette double transition. Dans le même temps, l’idée est de promouvoir l’échange de données dans le but d’améliorer l’accès aux informations sensibles.

Lire la suite (Techtalks)