Les messageries instantanées respectent-elles vraiment votre vie privée ?

Elles sont incontournables dans la sphère privée et de plus en plus utilisées dans le monde de l’entreprise – télétravail oblige. Mais peut-on faire confiance à ces messageries instantanées et à leurs promesses de confidentialité ?

© Fotolia.com

L’annonce le 4 janvier dernier par WhatsApp, l’application de messagerie la plus populaire au monde, d’une mise à jour de ses conditions générales d’utilisation annonçant le transfert de données vers Facebook, sa maison mère, a provoqué une forte secousse sur le marché des messageries instantanées.

Jour après jour, des millions d’utilisateurs ont activé leurs comptes sur d’autres applications, principalement Signal, Telegram et la française Twinme. Ce mouvement sera-t-il durable ? Il a été en tout cas l’occasion de soulever plusieurs questions entre autres sur les données, sur la protection des conversations, ou encore sur le business model de ces entreprises.

Des milliards d’utilisateurs

La messagerie instantanée s’est imposée comme un canal majeur de communication auprès du grand public, avec des acteurs puissants comme WhatsApp ou Messenger. Début janvier 2021, plus de 2 milliards d’entre nous utilisaient WhatsApp pour échanger avec amis et des collègues, partager des photos, créer des groupes de discussion, etc. ; 1,3 milliard utilisaient Messenger, 1,2 milliard WeChat, 500 millions Telegram et Signal commençait sa percée avec 46 millions d’utilisateurs…

Lire la suite (Harvard business review)