Les pays les plus ciblés par des cyberattaques majeures

Des données publiées par Specops Software et reprises par le site Visual Capitalist révèlent les pays qui ont été les plus ciblés par des cyberattaques majeures au cours des deux dernières décennies.

©filipobr / Stock.Adobe.com

L'étude porte plus particulièrement sur la période 2006-2020 et recense les attaques informatiques visant des gouvernements ainsi que des entreprises technologiques et de défense qui ont causé des pertes supérieures à 1 million de dollars (environ 820 000 euros).

Les États-Unis arrivent largement en tête des pays les plus touchés, avec 156 cyberattaques de ce genre documentées. Cela représente une moyenne de 11 attaques majeures par an, soit le même nombre que celui enregistré par la France en quinze ans. Parmi les cibles les plus souvent attaquées, on retrouve ensuite le Royaume-Uni (47), l'Inde (23) et l'Allemagne (21). Avec 11 cyberattaques d'envergure subies depuis 2006, l'Hexagone fait partie du top 15 des pays les plus ciblés, derrière le Canada (12) et à égalité avec Israël (11). Quant à la Russie, non sélectionnée dans ce graphique (moins de 10 attaques majeures), elle en a recensé 8 au total sur la période étudiée, soit deux fois moins que son voisin ukrainien.

L'Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI) a récemment alerté sur la hausse du niveau de menace cyber en France, en lien notamment avec le contexte de crise sanitaire. L'an dernier, les attaques informatiques contre des entreprises ou institutions françaises ont été multipliées par 4.

Découvrir l'infographie (Statista)