L'impact environnemental du numérique voué à augmenter

Plus que jamais avec le contexte de la Covid19, le numérique a pris une place prépondérante dans nos modes de vie. Il permet à une grande majorité des citoyens d’assurer le maintien de leur vie personnelle et professionnelle et joue à ce titre un rôle indispensable. Pourtant, le numérique, et ce n’est plus une surprise, constitue un outil dont l’impact environnemental est en forte hausse ces dernières années.

©Auguste Lange / Stock.Adobe.com

En 2019, il représentait 3,5 % des émissions totales mondiales de gaz à effet de serre. Le numérique regroupe trois composantes : les terminaux, c’est-à-dire les appareils utilisés comme les ordinateurs et les smartphones, le réseau et les espaces de stockage. 85 % de l’impact du numérique proviendrait ainsi des terminaux et seulement 10 % du réseau et 5 % du stockage. Des chiffres qu’il faut évidemment garder en tête afin de déterminer les leviers d’action dans la lutte contre la pollution numérique car celle-ci risque d’être amenée à augmenter dans les années à venir. 

Dans son étude “Impact environnemental du numérique : tendances à 5 ans et gouvernance de la 5G”, le Shift Project révèle en effet divers scénarios prospectifs sur l’impact environnemental du numérique dans le monde d’ici 2025 mettant en avant un probable doublement de la part du numérique dans les émissions mondiales de gaz à effet de serre. Mais comment peut-on enrayer cette tendance ?

Lire la suite (cddd.fr)