Au ministère de l’Écologie, le numérique prend du galon

Trois ans après sa création, le service du numérique est transformé en direction du numérique au secrétariat général des ministères de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires. Une évolution rendue nécessaire par l’exposition politique de ses projets numériques.

Le siège du secrétariat général des ministères de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires est situé à la Grande Arche de la Défense. Photo : Anita Pouchard Serra/Hans Lucas via AFP

Ceci n’est pas une révolution. Mais c’est une nouvelle étape dans l’affirmation de la transformation numérique des ministères de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires. Trois ans seulement après sa création, le “service du numérique” de ces 2 ministères est devenu une “direction du numérique”. 

Une première évolution avait en effet eu lieu en juillet 2019, avec la transformation du service des politiques support et des systèmes d’information (SPSSI) en service du numérique (SNum). À l’époque, l’ambition du secrétariat général était déjà d’acter le passage de l’informatique au numérique, et du statut de simple fonction support à celui d’offreur de services. Mais il était plus simple de commencer, dans un premier temps, par la création d’une structure pour incarner le numérique, sans nécessité d’obtenir l’aval du secrétariat général du gouvernement.

Cette transformation en direction était, selon Christophe Boutonnet, le directeur par intérim, “déjà dans les gènes du SNum”. Lequel a, depuis, “fait ses preuves” sur la dématérialisation des 20 principales démarches, l’accompagnement de projets à forts enjeux comme la dématérialisation des permis de construire ou l’environnement de travail numérique de l’agent. Une évolution toute naturelle compte tenu “du niveau d’exposition de ses chantiers, notamment vis-à-vis du politique”. En passant du statut de “service” à celui de “direction”, la nomination du patron du numérique des 2 ministères est en effet plus politique et s’opère en Conseil des ministres. 

Lire la suite (Acteurs Publics)