« Avec l’intrapreneuriat, la transformation est portée par les collaborateurs eux-mêmes »

L’intrapreneuriat se développe dans de nombreux grands groupes, comme chez BNP Paribas. Ce type de dispositif, qui permet aux collaborateurs de devenir entrepreneurs internes tout en bénéficiant du soutien de l’entreprise, est bénéfique pour tout le monde. C’est même un excellent levier de transformation de l’entreprise, nous expliquait récemment Sandrine Delage, intrapreneure chez BNP Paribas. Entretien.

©Pixabay

Bonjour Sandrine, vous êtes intrapreneure chez BNP Paribas. Racontez-nous, ça consiste en quoi ?

Je suis responsable d’un laboratoire d’apprentissages chez BNP Paribas qui s’appelle Change Makers & Prospective. Nous y développons notamment l’acculturation digitale avec le dispositif EnjoyDigitAll. Celui-ci consiste en un volet externe, avec un compte Twitter sur lequel nous partageons des bonnes pratiques, et un volet interne, avec l’organisation d’ateliers réalisés par des collaborateurs eux-mêmes sur des thématiques comme l’intelligence artificielle, les chatbots… Il s’agit de démystifier et rendre accessible le digital avec les collaborateurs.

C’est ce projet que j’ai développé il y a 4 ans en tant qu’intrapreneure. Mon but était de lutter contre la fracture numérique, qui concerne également les salariés des grands groupes. J’étais très sensible à la fois à la puissance du digital et à ce que cela représente de se sentir exclu.

Lire la suite (Talkspirit)