Maturité numérique des collectivités : les écarts se creusent

Si les collectivités ont largement gagné en maturité sur le volet administration numérique par exemple, elles doivent poursuivre leurs efforts dans de nombreux domaines dont l’inclusion numérique et la cybersécurité, et même s’interroger sur leurs politiques d’e-education, selon la dernière édition du baromètre de la maturité numérique.

©sylv1rob1 / Stock.Adobe.com

Les collectivités possèdent des niveaux de maturité numérique hétérogènes et l’écart semble se creuser entre des collectivités leaders ou dans le peloton et des collectivités « retardataires », selon l’édition 2021 du baromètre sur la maturité numérique des métropoles réalisé par France Urbaine et EY Consulting.

Pour aboutir à ces résultats et identifier les efforts à poursuivre, 34 collectivités urbaines ont été interrogées sur des sujets balayant 10 thèmes différents, dont certains ont été ajoutés à l’occasion de cette édition publiée en mai dernier. En voici les principaux enseignements.

L’administration numérique accélérée par la crise sanitaire

Côté administration numérique, l’étude note qu’un « grand pas a été franchi », avec en particulier l’adoption généralisée du télétravail. Si 85% des collectivités ont bien expérimenté le travail à distance à grande échelle, et que la notion de droit à l’erreur a bien progressé pour près de 9 sur 10 d’entre elles (contre 6 sur 10 en 2018), d’autres développements et axes d’action restent néanmoins en retrait ou marquent le pas.

Lire la suite (La gazette des communes)