TECH.GOUV : « Tous les éléments sont réunis pour accélérer la transformation numérique de l’État »

En avril dernier, l’État dévoilait TECH.GOUV, son nouveau programme pour accélérer la transformation du service public par le numérique. Une stratégie, assortie d’une feuille de route sur trois ans, pilotée par la direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication de l’État (DINSIC). Nadi Bou Hanna, son directeur depuis décembre 2018, en détaille la genèse, les grands axes et projets phares.

 

À l’aune de ces 6 mois passés à la tête de la DINSIC, quels constats dressez-vous?

Nadi Bou Hanna - Ces quelques mois m’ont conforté dans l’idée que j’avais d’une très forte attente de clarification de l’action de l’État en matière de numérique, à la fois de la part de nos parties prenantes au sein des ministères, à tous les niveaux, mais également en interne à la DINSIC.

Ces 6 mois ont aussi renforcé ma conviction que nous disposons, au sein de l’État et de la DINSIC en particulier, d’une matière première de qualité - c’est-à-dire une pratique des projets, des compétences, une culture du travail en commun et de l’innovation - sur laquelle nous pouvons réellement nous appuyer pour construire une stratégie et surtout la mettre en œuvre. Tous les éléments sont réunis pour accélérer la transformation numérique de l’État et plus largement du service public.

Lire la suite (numerique.gouv.fr)