Web, réseaux sociaux : des statistiques fausses et faussées ?

Environ un tiers du trafic web dans le monde serait manipulé, notamment par les plateformes via de malicieux robots.

©Pixabay

Les « gentils » robots et tous les autres…

Si 50 % du trafic web mondial est le fait de bots (ce qui est déjà impressionnant) une bonne partie de ce trafic est due aux « feed fetchers [qui récupèrent les flux RSS] et autres robots collecteurs d’informations pour les moteurs de recherche » : les gentils robots, donc. 

Un tiers du trafic total environ est le fait de robots nettement moins bienveillants. Pour ceux-là, l’objectif est d’imiter une navigation humaine. Autrement dit : truquer les chiffres. Les bilans chiffrés des activités numériques (trafic, abonnements…) peuvent donc présenter des chiffres partiellement faux.

Instagram en lutte contre les bots

Internet est donc envahi par les « bots ». Une invasion qui touche tous les sites, à commencer par les réseaux sociaux. Au bureau de Ganesh, nous vous avons par exemple déjà raconté, à deux reprises, les démêlés d’Instagram avec ces bots.

Lire la suite (Les éclaireurs de la com)