La révolution des IA génératives n’aura pas lieu (ou pas comme on essaye de nous la vendre)

Publié le 07 02 2023 | Mis à jour le 14 05 2024

Aviez-vous remarqué que les médias essayent régulièrement de nous convaincre d’une révolution technologique imminente ? L’année dernière, c’était avec le métavers. L’année précédente, c’était avec la blockchain. Il y a 5 ans, c’était déjà avec l’intelligence artificielle. Si l’engouement initial pour l’IA était retombé, les modèles génératifs relancent la machine médiatique qui s’emballe à nouveau pour des technologies et usages qui sont spectaculaires, mais n’ont rien de révolutionnaire, du moins pas si l’on prend un minimum de recul.

Si vous vous intéressez un minimum aux usages numériques et à l’actualité IT, il ne vous aura pas échappé que le marché est à nouveau en ébullition. Ces derniers mois, nous constatons ainsi un énorme engouement médiatique autour des modèles génératifs (les « creative AI ») depuis la mise à disposition de services permettant de créer des images (ex : Dall-E, Midjourney Stable Diffusion…).

Nous avons franchi un nouveau palier d’enthousiasme avec l’ouverture au grand public d’un service en ligne pour tester ChatGPT, un agent conversationnel développé par OpenAI qui est spécialisé dans la génération de contenus textuels.

Depuis quelques semaines, nous avons droit à une avalanche de prédictions toutes plus spéculatives les unes que les autres qui prophétisent l’avènement de l’IA « nouvelle génération » et la disparition de nombreux métiers (rédacteur, traducteur, écrivain, professeurs…). Pourtant, la réalité est tout autre, car comme pour les précédentes « innovations disruptives », il y a de nombreux facteurs à prendre en compte avant de décréter que le point d’inflexion est enfin atteint. De plus, les nouveaux prophètes semblent oublier que dans l’absolu, ChatGPT n’est qu’un assistant numérique proposé avec une interface textuelle (l’équivalent de Siri, Alexa ou de l’assistant Google, mais sans synthèse vocale).

À ce stade, je pense qu’il est (à nouveau) temps de briser quelques mythes et d’exposer un point de vue réaliste et pragmatique. Non, ceci n’est pas un article polémique, simplement une prise de recul pour bien comprendre la complexité de l’écosystème numérique.

Fin de la lune de miel médiatique pour les IA génératives

Régulièrement, nous avons droit à des phénomènes d’emballement médiatique pour des innovations technologiques. Les derniers en date concernaient l’informatique quantique, la blockchain ou le métavers (cf. Fin de la lune de miel médiatique pour le Web3 et le métavers).

 

Lire la suite (Fred Cavazza)