MDBC : tout savoir de la monnaie numérique de demain

Publié le 19 09 2022 | Mis à jour le 24 11 2022

©Chris / Stock.Adobe.com

Aujourd’hui, les yeux des plus avertis sont rivés sur le nouveau yuan numérique, une Monnaie Digitale de Banque Centrale que la Chine teste depuis mai 2020 dans quatre de ses villes majeures. Pendant ce même mois de mai, la Banque de France lançait un appel à candidature afin de tester et expérimenter le concept de monnaie digitale. Comment s’explique cet intérêt ? Quels enjeux recouvre les monnaies numériques ? Et d’abord, c’est quoi exactement, une MDBC ?

Dans un rapport de la Task Force sur l’Union Économique et Monétaire en 1997, le Parlement Européen évoquait déjà les monnaies digitales (MDBC). Elles y étaient perçues comme l’éventualité d’un futur proche où se démocratise l’utilisation des ordinateurs, et fruit d’une évolution tant technologique que sociétale. Depuis, le numérique s’est bel et bien imposé, et change sans cesse nos vies dans leur composition sociale, professionnelle, économique, politique ou encore judiciaire. Toutes les strates sont en jeu : nos organisations, nos communications, nos interactions, nos mouvements, et particulièrement nos affaires. Il n’y a qu’à voir comment les fintechs fleurissent, à l’image de Lydia, l’application de paiement mobile rassemblant déjà plus de 260 000 français. Il n’y a qu’à voir tout autant l’attractivité récente -dans l’histoire de l’économie- des cryptomonnaies, avec le développement d’applications mobiles de minage sans nécessiter de puissance énergétique comme Pi. Mais plus simplement, et plus anciennement, il n’y a qu’à réaliser comment PayPal a changé et pacifié le rapport à l’argent du citoyen lambda, lui garantissant sécurité et protection.

Lire la suite (Siècle digital)