Quel avenir pour la cybersécurité en France ?

Publié le 19 09 2022 | Mis à jour le 26 11 2022

©maxsim / Stock.Adobe.com

Proofpoint dévoile les conclusions d’une enquête menée auprès de 150 Responsables de la Sécurité des Systèmes d’Information (RSSI) français. Le rapport met en lumière la manière dont les organisations abordent la cybersécurité dans le contexte de la pandémie et comment elles anticipent l’avenir.

91% des organisations françaises ont subi au moins une cyberattaque majeure au cours des 12 derniers mois

Dans le contexte de la pandémie et d’une pression inégalée en termes de cyberattaques, cette enquête permet d’évaluer dans quelle mesure les entreprises françaises sont impactées et préparées à faire face à de nouvelles menaces. Elle révèle notamment que si l’erreur humaine est la plus grande vulnérabilité pour 6 RSSI français sur 10, la formation des employés à la cybersécurité n’est toujours pas une priorité.

Voici les principales conclusions de l’enquête :

  • Les organisations en France ne sont pas assez préparées

Les entreprises françaises semblent parfaitement conscientes des cybermenaces qui pèsent sur elles. Plus de deux tiers (65 %) des RSSI français estiment que leur entreprise risque d’être la cible d’une cyberattaque au cours des 12 prochains mois.

S’il est encourageant de constater que la majorité des décideurs en cybersécurité semblent parfaitement conscients des risques et des difficultés auxquels ils sont confrontés, leur maturité et leur posture en matière de cybersécurité est plutôt alarmante. Plus de la moitié (56 %) des RSSI français estiment que la direction de leur entreprise ne prête pas assez attention à la stratégie de cybersécurité, et seuls 14 % d’entre eux pensent que leur entreprise est prête à faire face à une cyberattaque.

Lire la suite (Undernews)