Albert de la DINUM, l’IA française pour les fonctionnaires

Publié le 16 05 2024 | Mis à jour le 04 06 2024

Récemment mise en lumière par Gabriel Attal, Albert, l’intelligence artificielle développée par l’Etalab de la Dinum (Direction interministérielle du numérique), commence à être déployée auprès de certaines administrations publiques et marque une avancée majeure dans la modernisation des services publics français.

Conçue sur la base de briques technologiques « libres et ouvertes », pré-entraînées et disponibles en open source telles que Llama ou Falcon, l’IA Albert vise à révolutionner la manière dont les fonctionnaires accomplissent leurs missions au quotidien.

Le déploiement d’Albert marque une transition vers une approche plus efficace et axée sur les relations humaines au sein de la fonction publique, qui demeure le premier employeur en France. En permettant aux agents de se libérer des tâches répétitives, Albert vise à optimiser leur temps et à focaliser leur attention sur des aspects plus relationnels de leur travail.

Albert n’est que le début d’une série d’innovations prévues dans les mois à venir. Gabriel Attal souligne que « la révolution de l’IA dans nos services publics ne fait que commencer ». Parmi les projets en cours, on compte l’utilisation de l’IA pour pré-instruire les projets environnementaux soumis aux directions régionales de l’environnement, ainsi que le déploiement d’IA telles qu’Aristote, qui proposera des quiz adaptés aux étudiants et les assistera dans leurs révisions.

Lire la suite (Open source)