Comment les DRH se représentent le travail de demain

Publié le 19 09 2022 | Mis à jour le 29 09 2022

L’évolution actuelle des pratiques de travail relève d’une transformation sociétale profonde. Negativespace, CC BY-SA

Une récente étude du cabinet One Point publiée en 2022 souligne qu’un actif sur deux a déjà entrepris, pensé ou pense à une reconversion. Autre chiffre de cette étude, pour 93 % des personnes interrogées, les actifs changeront de nombreuses fois de métier au cours de leur carrière. Dans la presse se multiplient les articles et témoignages concernant les changements de carrière, de mode de vie, etc. avec en caisse de résonnance le phénomène de « grande démission » observable aux États-Unis.

Ce phénomène traduit une transformation sociétale profonde avec une évolution des pratiques de travail, notamment le développement du travail à distance avec une crise sanitaire qui a agi comme un catalyseur dans l’ensemble des secteurs d’activité. Cette transformation repose également sur le développement des technologies de l’Information et de la communication (TIC) qui ont engendré de nouvelles formes de travail déspatialisées et de nouveaux modes de gestion qui ont déjà été étudiés auparavant, mais souvent sous l’angle du travail à distance.

De la flexibilité et du sens

C’est dans ce contexte que le cabinet Obea et l’École de Management Léonard de Vinci ont décidé de lancer en 2022 une chaire sur les nouvelles expériences du travail (NeXT) qui a pour objectif d’identifier les impacts des changements de fonds dans au niveau des pratiques de travail des individus et des modes d’organisation au sein des entreprises. L’objectif de cette chaire est d’analyser également les innovations managériales, les agencements des espaces de travail et le rôle des TIC en tant qu’artefact de structuration des pratiques de travail.

Un premier travail a été réalisé avec une étude auprès d’un panel représentatif de 49 responsables des ressources humaines (DRH), issus d’entreprises de toutes tailles et de tous les secteurs, à partir d’un questionnaire en ligne diffusé entre mars et avril 2022, en parallèle d’un hackathon avec des étudiants sur le thème « Le travail en 2030 : dans la peau d’un DRH ».

Dans la synthèse, plusieurs tendances se dégagent. À la question posée, « quand vous pensez au travail de demain, quels mots vous viennent spontanément à l’esprit ? », les résultats montrent un impact important en matière d’organisation du travail avec les notions « d’hybride, de flexibilité et de sens ». Les deux premiers concepts sont très liés au travail à distance (notamment le télétravail) qui est étudié depuis de nombreuses années, mais dont la part était restée dans les faits marginale jusque-là.

Lire la suite (The Conversation)