Femmes fondatrices de startups : la mixité dans la création et le financement des startups progresse, mais la route est encore longue

Publié le 19 09 2022 | Mis à jour le 11 04 2024

©denisismagilov - stock.adobe.com

Dix ans après la loi Copé-Zimmermann et un an après la signature de la Charte SISTA x Conseil national du numérique (CNNum), le Boston Consulting Group publie avec SISTA et en partenariat avec le Conseil national du numérique la deuxième édition du baromètre sur les conditions d’accès au financement des femmes dirigeantes de startups.

Les actions initiées depuis un an par les fonds signataires de la Charte, aussi bien dans le cadre de leurs pratiques d’investissements que de recrutement, commencent à porter leurs fruits :

  • La part des startups fondées par des équipes féminines ou mixtes a augmenté de quatre points en un an pour atteindre 21% ;
  • L’écart moyen de financement s’est réduit de 8% entre les équipes fondatrices masculines et féminines ;
  • Les fonds signataires sont trois fois plus nombreux qu’en 2019 à prendre en compte le genre dans les dossiers d’investissements qui leur sont apportés.

Ces progrès sont à nuancer cependant car l’héritage de l’écosystème pèse encore lourdement : les investisseurs continuent de privilégier les startups fondées par des équipes 100% masculines. Ces dernières représentent plus de 90% des fonds levés en 2020.

Lire la suite (BCG)