Les stéréotypes des parents éloignent les filles des métiers du numérique

Publié le 19 09 2022 | Mis à jour le 26 02 2024

©AUFORT Jérome - stock.adobe.com

Menée par l’école informatique Epitech et Ipsos, une nouvelle enquête analyse les choix d’orientation des jeunes en fonction de leur genre. L'avis des parents a un rôle déterminant.

 Ça fait une dizaine d’années qu’on essaie de régler le problème de la très faible présence des femmes dans nos formations, on n’a pas réussi, regrette Emmanuel Carli, CEO de l’école informatique Epitech. Il faut comprendre le côté systémique de cette problématique, et établir un vrai cadre de travail pour changer les choses ». C’est dans cette optique que cette formation a travaillé avec Ipsos et publié « L’Observatoire sur la féminisation des métiers du numérique », pour comprendre les causes de ce manque de femmes dans le secteur et mieux adresser le sujet.

Réalisée auprès de 800 lycéens et lycéennes et 400 de leurs parents, tous représentatifs de la population française, cette étude a cherché à comprendre précisément comment les choix d’orientation se construisent dans l’esprit des jeunes, mais aussi la perception qu’en ont leurs aînés. Le rapport part du constat que 37% des lycéennes envisagent de s’orienter vers une école informatique ou une école d’ingénieur, contre 66% de garçons, alors même qu’elles sont 56% à s’intéresser aux secteurs du numérique et de l’informatique.

Lire la suite (Maddyness)