Logiciels libres recommandés par l’État : la liste officielle

Publié le 19 09 2022 | Mis à jour le 28 09 2022

Découvrez les 292 logiciels libres conseillés par l'État. © SILL - Capture BDM

Le SILL référence les logiciels open source recommandés par l’État.

La liste 2022 du SILL dévoilée

Le gouvernement vient de publier l’édition 2022 du Socle interministériel de logiciels libres (SILL). Celui-ci regroupe un ensemble de logiciels libres recommandés par l’État. Ce référentiel, qui existe depuis 2013, est régulièrement mis à jour chaque année par le pôle Etalab qui fait partie de la Direction interministérielle du numérique (DINUM), ainsi que des agents publics volontaires. Par conséquent, des outils sont régulièrement ajoutés ou supprimés.

Pour qu’un logiciel figure dans ce répertoire, il doit remplir 2 critères à savoir :

  • Le code source doit être publié sous une des licences autorisées,
  • La solution doit être déployée par la DSI d’un établissement public, ou installée par un agent sur son outil de travail.

Pour l’heure, 292 logiciels sont référencés dans cette liste. 11 outils ont par ailleurs été supprimés depuis l’année dernière parmi lesquels : Nagios, Waarp, Pencil, Selenium IDE, Squash TF ou encore Dia.

La liste des logiciels recommandés par le gouvernement

Le référentiel regroupe plusieurs catégories de logiciels qui s’adressent notamment aux professionnels du digital. Découvrez ci-dessous une sélection d’outils open source recommandés par l’État :

Lire la suite (BDM)