Pourquoi le numérique force les managers à repenser leur rôle

Publié le 19 09 2022 | Mis à jour le 25 11 2022

©vegefox.com / Stock.Adobe.com

Doppé par la crise, le numérique a pris une place majeure dans les entreprises et au sein des équipes durant le confinement. Utiles mais pas anodins, ces outils permettent de travailler à distance mais influent aussi profondément sur les managers, les cadres et leur place dans l’entreprise.

Le confinement a entraîné l’avènement du télétravail, obligeant salarié·e·s et managers à chambouler leur manière de collaborer ensemble. Si la situation a été un peu complexe pour certaines d’entre elles au départ, beaucoup de sociétés y ont finalement trouver leur compte, ne serait-ce que momentanément. Les réseaux sociaux et les canaux conversationnels ont permis de diffuser rapidement des informations, de réaliser des réunions ou des ateliers de brainstorming à distance. Allié en période de confinement ou dans le cadre du télétravail, le numérique demeure tout de même un défi pour les managers et les cadres.

L’illusion d’une horizontalité des relations 

À l’heure actuelle, « nous partageons tous un idéal de startup où chaque salarié serait au même niveau, impliqué dans un projet au sein d’une entreprise » , explique Michael Stora, psychologue et psychiatre fondateur de l’Observatoire des mondes numériques en science humaines. Cette idée se trouve confortée par les outils en ligne. « Les réseaux sociaux internes d’entreprise donnent l’impression d’une certaine horizontalité au sein de la société » , comme si chacun pouvait parler aussi librement que son supérieur, proposer ses idées sans être interrompu ou devoir demander la parole.

Lire la suite (Maddyness)