Quels sont les 3 piliers d’un site web conforme au RGPD ?

Publié le 19 09 2022 | Mis à jour le 24 11 2022

En tant que nouvel entrepreneur, vous venez de créer votre site web et de le mettre en ligne… Comment vous assurez de n’avoir rien oublié ?

Vous jetez un coup d’œil à deux ou trois sites web concurrents.

Pour les plus sérieux, vous apercevez en bas de chaque page un bouton vers leur politique de confidentialité RGPD, vous mettez cela dans un coin de votre tête et continuez votre recherche.

Un pop-up s’affiche sur un autre site : le fameux bandeau cookies pour accepter ou refuser l’installation de cookies.

Encore une chose à ajouter à votre to-do list !

Puis, vous vous demandez : ces éléments sont-ils vraiment nécessaires ?

C’est la question que j’ai posée à Alice Perseval, Marketing Specialist chez iubenda, lors d’un échange sur Google Meet. Et voici ses propos.

Il y a aussi ceux d’entre vous qui ont un site web depuis quelque temps, mais n’ont pas voulu se lancer dans l’aspect légal par peur des contraintes techniques et financières.

Ou ceux qui ont déjà entrepris cette démarche, mais veulent comprendre un peu plus si leur site web est bien conforme.

Quel que soit votre cas, vous êtes au bon endroit !

Dans cet article, nous exposons de manière accessible (promis, pas de jargon juridique !) les 3 étapes clés pour se conformer aux lois de protection des données en ligne et être en règle dans son activité professionnelle.

Vous aurez bien sûr droit à des astuces à ne pas manquer qui vous feront gagner un temps précieux.

Table des matières [afficher]

Pourquoi me préoccuper de la conformité RGPD ?

Si vous n’êtes pas convaincu de l’importance de rendre votre site web conforme, vous renoncez à :

  • La confiance et la crédibilité générées auprès de vos visiteurs,
  • La bonne réalisation de vos actions de Marketing Digital (ex. campagnes de publicité, envoi d’e-mails et newsletters),
  • Vous protéger de potentielles sanctions de plusieurs milliers d’euros pour non-conformité, ceci dans un climat toujours plus méfiant.

Dans son rapport d’activité de l’année 2021, la CNIL (régulateur des données personnelles en France) a effectué des contrôles de plus en plus nombreux en prêtant une attention particulière aux cookies.

Le montant cumulé d’amendes en une année, jamais atteint, a dépassé les 214 millions d’euros.

D’où la nécessité de redoubler de prudence en ayant un site web en règle !

Lire la suite (Audreytips)