Recoupement d’informations en ligne : ce que vous publiez peut dévoiler votre vie privée

Publié le 07 02 2024 | Mis à jour le 18 07 2024

Ce que vous publiez sur Internet, même sous pseudo, peut permettre de vous identifier et de révéler votre vie privée. Les méthodes de réidentification appelée Renseignement d’Origine Source Ouverte (ROSO ou OSINT) consistent à collecter et recouper des informations en ligne. À travers la description de leur fonctionnement, la CNIL sensibilise sur les risques et propose des moyens pour limiter les atteintes à la vie privée.

Relier des données éparpillées pour identifier un individu

Il est tentant de penser qu’une photographie d’un lieu publiée sur Internet ou un réseau social, est une donnée totalement anonyme si aucun individu n’est identifiable sur la photo et si son auteur n'est pas mentionné.

En effet, seule, cette photographie ne permet pas d’identifier une personne.

Toutefois, en reliant cette photographie à un identifiant, à d’autres comptes de réseaux sociaux ou en utilisant certaines techniques (données de géolocalisation, recherche d’image inversée), il est possible de recouper les informations pour révéler certaines données : la localisation de la photographie, sa date, voire son auteur.

Aussi, les données que vous publiez sur une multitude d’applications et de plateformes doivent être considérées dans leur ensemble. À la manière d’un dessin que l’on découvre en reliant des points, la multiplication des sources d’informations accessibles sur Internet permet de révéler une identité en reliant différentes données éparpillées publiquement, même si elles ne sont pas, individuellement, identifiantes.

Lire la suite (CNIL)