Comment cherchera-t-on du travail demain ?

En lançant la plateforme d’Open Innovation pole-emploi.io, Pôle emploi accélère la mise à disposition de certaines bases de données et statistiques utiles pour les collectivités et entrepreneurs. À cette occasion, Usbek & Rica s’associe à Pôle emploi pour entamer une vaste exploration du rôle de la donnée publique dans l’intelligence collective. Pour commencer notre exploration, voici un panorama des évolutions qui vont marquer le marché du travail dans les années à venir, par une confluence entre des innovations technologiques comme l’intelligence artificielle ou la réalité virtuelle, et les nouvelles attentes des travailleurs.

©kegfire - stock.adobe.com

La pandémie de Covid-19 a radicalement transformé la recherche d’emploi et le recrutement. Alors que, pour certains, les entretiens d’embauche basculaient sur Zoom et le télétravail offrait la possibilité de choisir un poste à des centaines de kilomètres de leur domicile, pour d’autres, la crise fut synonyme de grande précarité et d’éloignement du monde du travail.

Un avant-goût des transformations qui nous attendent dans les années à venir, alors que les attentes de la population évoluent, que l’économie se transforme et que de nouvelles technologies multiplient les possibilités et les solutions pour un retour à l’emploi. Demain, la façon dont on cherche du travail sera ainsi radicalement différente de ce que nous connaissons aujourd’hui.

Un passeport numérique

Au travers des algorithmes d’intelligence artificielle, grâce auxquels les recruteurs peuvent trouver les bons candidats, et des réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn, qui permettent de rendre ses informations professionnelles publiques, la numérisation de nos données et leur usage pour bâtir des services facilitant la recherche d’emploi est déjà en marche. Dans le futur, cette tendance va s’accélérer pour rendre l’expérience de plus en plus simple et intuitive, éradiquant pratiquement la gestion de la paperasse administrative.

Lire la suite (Usbek et Rica)