Comprendre la "digital workplace" en 5 questions

La pandémie de Covid-19 a transformé les méthodes de travail d'une large portion de la population en la forçant à travailler depuis son domicile. Les entreprises et leurs collaborateurs ont été confrontés à l'émergence d'un lieu de travail non plus physique mais numérique.           

Pixabay

Selon deux études récemment citées par Forbes, environ 36 % de la population active mondiale pourrait travailler à distance. Ce mode de fonctionnement s’est imposé lorsque la pandémie de Covid-19, cloîtrant une bonne partie de la planète à la maison. Toutefois, travailler à distance et accéder à un "lieu de travail numérique" bien conçu sont deux choses différentes. Voici en cinq points ce qui distingue ces deux approches.

1. Qu’est-ce qu’un "lieu de travail numérique" ?

En deux mots, un "lieu de travail numérique" (aussi connu sous le nom anglais de "digital workplace") est l’équivalent dématérialisé d’un lieu de travail physique. Certes, cette explication est particulièrement simpliste ! En effet, la transition entre un environnement (bureaux et systèmes) qui incarne notre vie professionnelle depuis un siècle et une expérience virtuelle interconnectée et sans couture ne peut se limiter à la simple "numérisation des objets".

Selon le cabinet Deloitte, cette "évolution naturelle du lieu de travail englobe l’ensemble des technologies que les salariés utilisent actuellement pour accomplir leur tâche — que ces technologies soient en service ou à venir". Cette vision implique — à juste titre — que le lieu de travail numérique évolue sans cesse au gré des besoins technologiques et commerciaux.

Lire la suite (L'Usine digitale)