COVID, confinement et grande conversion numérique

Pendant le confinement, le numérique a continué d’occuper une place importante : télétravail, problème de bandes passantes, applications de traçage…. tout ça nous a beaucoup occupés.J'ai voulu essayer de voir plus clair, de comprendre si ce moment que nous avons vécu - et qui n’est pas derrière nous - a changé quelque chose à nos vies numériques, à notre rapport à Internet. J’ai le sentiment que c’est le cas, mais peut-être que je me trompe.

©Pixabay

Par exemple, la manière dont on a suivi la progression de l’épidémie était particulière - sans doute inédite dans l’Histoire des pandémies. On a vu en temps réel le virus se propager. De par la capacités des données hospitalières d’une bonne partie du monde à être récoltées, compilées et diffusées, de par les réseaux sociaux qui bruissaient sans cesse, de par la mise en commun du travail des chercheurs, le virus est devenu viral, pour faire un mauvais jeu de mot… Je ne sais pas comment, mais ça a sûrement joué et dans la manière dont on a vécu l’événement et dans les décisions politiques qui ont été prises….J'ai voulu essayer de voir plus clair, de comprendre si ce moment que nous avons vécu - et qui n’est pas derrière nous - a changé quelque chose à nos vies numériques, à notre rapport à Internet. J’ai le sentiment que c’est le cas, mais peut-être que je me trompe.

Ecouter le podcast (France info)