Cybercriminalité : ransomware, ingénierie sociale... comment y faire face ?

Les outils de lutte contre la cybercriminalité sont nombreux, mais la problématique de la protection et de la récupération des données demeure.

©Nawadoln / Stock.Adobe.com

Si les outils et solutions de défense contre la cybercriminalité, internes comme externes sont nombreux, la problématique de la protection et / ou de la récupération des données demeure. Face aux méthodes sophistiquées de hacking, la prévention du risque, l'anticipation et la sensibilisation des utilisateurs restent les dispositifs majeurs de la cybersécurité des entreprises.

Ransomware : la question prioritaire des données

Dès la détection d'un ransomware, l'un des premiers réflexes est de chercher à isoler son matériel informatique en se déconnectant du réseau le plus rapidement, pour éviter naturellement toute propagation du programme malveillant aux autres postes du réseau (connexions filaires et WiFi).

Dans ce cas, la récupération des données devient le sujet d'inquiétude principal. Selon la nature du ransomware, il est possible de faire appel à des sociétés de sécurité informatique. Certaines disposent d'outils permettant de récupérer les données cryptées et rendues inaccessibles. Mais reconnaissons que le résultat de ce type d'outil demeure approximatif.

Lire la suite (ZD Net)