Cybersécurité : ce qu'il faut retenir du FIC 2021

Le FIC 2021 vient de fermer ses portes. Largement axé sur la cyberdéfense européenne et la collaboration public-privé, l'événement international a été l'occasion pour l'écosystème cyber de procéder à diverses annonces.

©Nawadoln / Stock.Adobe.com

À quelques mois de la présidence française du Conseil de l’Union européenne (UE), de janvier à juin 2022, c'est un Forum international de la cybersécurité (FIC) 2021 largement axé sur la cyberdéfense européenne et la collaboration public-privé qui a clos ses portes, le jeudi 9 septembre à Lille.

Pendant trois jours, des milliers de visiteurs ont pu observer les innovations et solutions de Thales, Orange Cyberdéfense ou Atos, ainsi que plusieurs centaines d'autres entreprises dont les stands étaient savamment installés aux côtés de ceux des ministères des Armées et de l'Intérieur, mais aussi de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi) et de différentes régions. En plus de figures politiques françaises, Margaritis Schinas, vice-président de la Commission européenne, a fait le déplacement pour signifier l'importance de la souveraineté numérique européenne. Les venues de Margrethe Vestager et Thierry Breton, autres commissaires européens, avaient également été annoncées.

Le salon a été l'occasion pour les secteurs public et privé d'effectuer différentes annonces et donner un nouvel élan à la cybersécurité européenne en cette rentrée 2021, quelques jours après l'annonce de plusieurs dizaines de milliards d'investissements aux États-Unis pour renforcer la cybersécurité du pays.

Lire la suite (lesnumeriques.com)