Darknet, darkweb, deepweb : ce qui se cache vraiment dans la face obscure d’Internet

Depuis quelques années, les termes darkweb, darknet ou deepweb figurent régulièrement en gros titres à la une de la presse. Problème, les papiers traitant du sujet, parfois rédigés par des personnes aux connaissances limitées dans le domaine, jouent avant tout sur le sensationnel, l’effet d’annonce spectaculaire. Bien peu donnent de ces termes une description ou une définition satisfaisante. Et plus rares encore sont ceux qui proposent une analyse raisonnable des usages auxquels ils correspondent. Alors, de quoi parle-t-on ?

©Pixabay

Imaginez que vous ayez mis en réseau votre ordinateur, ceux de vos enfants, votre imprimante, vos téléphones. Supposons maintenant que votre voisin ait fait la même chose. Ce serait tellement chouette si vous pouviez échanger des messages, fichiers, photos et autres avec lui !

Seul hic, vos réseaux ne fonctionnent pas de façon identique et c’est donc impossible. Internet n’est finalement rien d’autre que l’ensemble des protocoles (des règles techniques notamment proposées par Robert Khan et Vinton Cerf) rendant une telle opération réalisable. Pour faire simple Internet c’est un ensemble de réseaux interconnectés. D’où la nécessité d’un protocole d’échange standardisé. Le choix s’est porté sur un réseau qui échange des paquets de données entre des ordinateurs connectés au réseau grâce à des adresses spécifiques (les fameuses adresses IP).

Lire la suite (The conversation)