Décarbonation du numérique, enfin des actions concrètes

15 ans après la vague très médiatisée du Green IT la décarbonation liée au numérique s'engage pour de bon. Mais quel sera l'impact sur le long terme de toutes les mesures déjà prises par les acteurs que Le Monde Informatique relève dans cette enquête ? Difficile de le prédire d'autant qu'en parallèle, la croissance des usages et des données à venir s'annonce colossale. 

©willyam / Stock.Adobe.com

Aujourd'hui, face à l'urgence climatique, les choses bougent néanmoins ; les pouvoirs publics comme les acteurs de l'IT prennent de plus en plus part aux responsabilités. Précisons quand même que les services numériques génèrent 4,2 % des émissions de gaz à effet de serre en Europe*. Partant de ce constat, il est certain que des réglementations plus contraignantes que celles d'aujourd'hui iront crescendo. Déjà, des travaux (référentiels, labels) portés par des consortiums voient le jour et offrent des bases de travail précieuses. À cela, les acteurs de l'IT ou encore les opérateurs de datacenters s'engagent, eux aussi, vers un numérique plus responsable. Quoi qu'il en soit, tous ces acteurs n'ont pas d'autres choix que de s'engager dans une approche plus vertueuse, car la prise de conscience de la société est telle qu'il ne faut plus faillir à cause d'une mauvaise réputation, fut-elle liée à l'environnement.

Lire la suite (Le Monde informatique)