Deux tiers des Français reprendraient des études dans le numérique s’ils avaient de nouveau 18 ans

Le laboratoire de réflexion du groupe Randstad, s’est penché sur le rapport au numérique des Français, notamment en matière de formation. 15 000 actifs en poste de 18 à 65 ans ont été interrogés dans 34 pays, dont 1 000 en France. Les résultats sont intéressants à plusieurs titres.

Pixabay

Le numérique, voie obligée dans le cursus de formation

C’est le premier enseignement de l’étude. Les Français, comme le reste des sondés, estiment que les étudiants devraient envisager une carrière dans le domaine des STEM (Sciences, technologie, ingénierie, mathématiques). Les nombreuses projections en matière de création d’emploi dans le secteur ne peuvent que leur donner raison, et cela prouve que les sondés ont compris l’importance croissante de ces métiers.

Cette certitude semble bien ancrée dans l’esprit des personnes sondées, puisqu’elles-mêmes feraient le choix de s’orienter vers ces filières si elles avaient à nouveau 18 ans dans 54% des cas (contre 66% du panel international).  Mieux encore, ils seraient 64% à se tourner vers un domaine en rapport avec le digital (72% sur le panel complet).

Lire la suite (BDM)