Inclusion numérique : l’État injecte 250 millions d’euros pour recruter 4 000 formateurs

Annoncés par le gouvernement dans le cadre du plan de relance, les 250 millions d’euros consacrés à l’inclusion numérique serviront à concevoir de nouveaux supports pédagogiques, à généraliser l’outil AidantsConnect et surtout à former et recruter 4 000 “conseillers numériques” pour qu’ils délivrent des formations dès le premier semestre 2021.

©SFIO CRACHO stock.adobe.com

250 millions d’euros. C’était le montant de l’enveloppe, inédit dans ce domaine, décidée par le gouvernement Castex dans le cadre du plan de relance pour lutter contre l’illectronisme, cet illettrisme du monde numérique qui touche entre 13 et 15 millions de Français. “La période de confinement a constitué un formidable catalyseur de l’usage de services numériques pour l’accès à des services essentiels de la vie quotidienne. Mais nos concitoyens les plus éloignés du numérique n’ont jamais été aussi exclus et démunis”, constatait le gouvernement dans le document de présentation du plan de relance. Il prévoyait donc de consacrer 250 millions d’euros dès cet automne pour “soutenir et développer des solutions d’accompagnement humain”, notamment dans les tiers-lieux, les maisons France Services, les centres sociaux… 

Lire la suite (Acteurs publics)