Intelligence Artificielle et RH : opportunité ou destruction des emplois ?

Même si l’humain reste la ressource clé des entreprises, celles-ci doivent désormais considérer la montée en puissance de solutions innovantes dans leurs processus de décision. En effet, la mobilisation En effet, la mobilisation des nouvelles technologies telles que l’intelligence artificielle est devenue un levier stratégique pour la performance des entreprises.que l’intelligence artificielle est devenue un levier stratégique pour la performance des entreprises.

©zenzen / Stock.Adobe.com

Son expansion suscite toutefois de nombreux débats, notamment auprès des métiers RH qui craignent l’automatisation des tâches et la disparition de leur emploi. Et cette crainte semble justifiée. Une étude de 2017 du cabinet de conseil McKinsey prévoit une automatisation de 400 à 800 millions d’emplois d’ici 2030. Cela devrait amener à une reconversion de 375 millions de travailleurs.

Au sein du secteur des Ressources Humaines, l’IA bouleverse le rôle de l’homme qui voit notamment son utilité administrative diminuer. Leur rôle doit s’orienter vers un accompagnement plus personnalisé des employés, ce qui transformera le métier RH vers des missions à plus forte valeur ajoutée.

L’IA grandissante au sein des Ressources humaines

Dans les RH, l’IA intervient à toutes les étapes du cycle d’un recrutement d’un candidat, de la sélection d’un profil sur un jobboard, jusqu’à son embauche. Par exemple, la société Randstad utilise un chatbot s’appuyant sur les échanges écrits entre le robot et les candidats pour calculer un « taux d’adéquation » des profils avec les offres.

Pour l’accompagnement de carrière des employés, l’IA permet également une réflexion sur les mobilités internes. Des start-ups comme Braincities se développent et tendent à améliorer l’efficacité des modèles algorithmiques.

Lire la suite (Cadre dirigeant)