La DGFiP se dote d'une délégation à la transformation numérique

L'administration fiscale disposera au 1er janvier 2021 d'un service chargé de la valorisation des données et de l'aider à la transformation numérique.

 

Le Journal Officiel du 13 décembre 2020 a publié un arrêté pris le 9 précédent et modifiant un arrêté datant du 20 décembre 2019. En jeu : l'organisation de la DGFiP, la Direction Générale des Finances Publiques. Créée en avril 2008 par la fusion des anciennes directions générales des Impôts et de la Comptabilité publique, la DGFiP a des attributions très larges : calcul et recouvrement des impôts, gestion patrimoniale des biens domaniaux, gestion du cadastre et de la publicité foncière, contrôle et exécution des dépenses publiques... Toutes ces tâches reposent sur le traitement d'un important patrimoine de données et les plus plus grands projets informatiques de l'État se rattachent souvent à cette Direction Générale, par exemple Chorus, la gestion de l'exécution budgétaire de l'Etat. Le discret arrêté du 9 décembre 2020, en créant une « délégation à la transformation numérique » directement rattachée au Directeur Général, a donc un impact certain.

Lire la suite (CIO on line)