La génération Z au sein de l'entreprise : décryptage

La génération Z, encore ! Chaque nouvelle génération apparaît avec son lot de critiques mais surtout de challenges auxquels les organisations doivent faire face. Les Gen Z sont vus comme trop connectés, trop déloyaux… Mais ses membres vont bientôt entrer en force sur le marché du travail, posant la question de l’attractivité mais aussi de la rétention de ces nouveaux talents.

©shintartanya stock.adobe.com

Le concept de génération est issu de la sociologie et s’inspire directement de l’idée des cohortes. Une cohorte désigne un ensemble de personnes ayant vécu des événements identiques, qui structurent donc leurs valeurs et leurs façons de pensée de manière similaire. Par exemple, La génération Y a été fortement marquée par le drame des attentats du 11 septembre, qui implique la fin d’une époque de sécurité pour entrer dans une période de conflit larvé et d’incertitude. De la même façon, la GenZ a ses propres marqueurs qui peuvent déterminer la façon dont ils vont se comporter, leurs valeurs et la nature de leur quête de sens sur le lieu de travail.

Gen Z et travail : débarrassez-vous de vos idées reçues

Dans un premier temps, il est important de prendre en considération la réalité de cette génération pour éviter toute forme de condescendance.

Idée reçue : La Gen Z est obsédée par la technologie

La génération Z est née avec les réseaux sociaux et les smartphones et maîtrise donc très bien ces technologies. Il est vrai qu’ils passent plus de temps sur leur téléphone que les générations précédentes, mais ils en ont également assez d’être mal considérés pour cette pratique.

Lire la suite (Change factory)