La Poste teste un robot livreur de colis qui suit les facteurs

La Poste teste actuellement un chariot semi-autonome qui suit les facteurs dans leurs tournées. Après des tests à Nantes, Paris, Rueil-Malmaison et en Corse, le robot circule depuis le mois de juillet dans la ville de Montpellier. Ce projet doit permettre de faciliter la tâche des facteurs confrontés à des colis de plus en plus lourds, mais aussi aux transformations des centres villes, de plus en plus hostiles aux véhicules motorisés.  

© COPYRIGHT ERIC HUYNH

Depuis début juillet 2019, les Montpelliérains peuvent apercevoir Hector, un chariot suiveur qui assiste le facteur dans la livraison du courrier. Après des tests à Nantes, Paris, Rueil-Malmaison et en Corse, le robot circulera dans le centre-ville de Montpellier pendant un mois. Une nouvelle expérimentation, avant un déploiement à plus grande échelle souhaité au 1er semestre 2020. Un appel d’offres est actuellement en cours.

"Les précédents tests étaient des prototypes. Désormais, nous travaillons avec la start-up Effidence située à Clermont-Ferrand sur une version plus aboutie, nous sommes en phase pilote sur Montpellier", précise Jean Louis Carrasco, responsable des livraisons urbaines du groupe La Poste. Avant de poursuivre : "Nos chariots ont grossi comparativement aux précédents car l'e-commerce va augmenter et doubler dans les prochaines années, ce qui signifie toujours moins de courrier mais plus de colis et donc, plus d'espace pour les transporter".

Lire la suite (L'usine digitale)