L’accessibilité des démarches reste le gros point noir de la dématérialisation

La direction interministérielle du numérique a publié la dernière édition de son “Observatoire de la qualité des services publics numériques”, qui scrute chaque trimestre la dématérialisation des démarches administratives. Sur les 180 démarches en ligne référencées, seules 22 sont aujourd’hui accessibles aux personnes handicapées. 

©SFIO CRACHO stock.adobe.com

La dématérialisation des services publics s’est-elle poursuivie et améliorée ces trois derniers mois ? La direction interministérielle du numérique (Dinum) a publié la dernière édition de son Observatoire de la qualité des services publics numériques, portant sur la période particulière du confinement. Une période qui a d’ailleurs montré combien le numérique pouvait assurer une certaine continuité du service public, mais aussi exacerber, dans le même temps, les limites d’une numérisation souvent imparfaite et parfois excluante.

Dans cette nouvelle édition de l’Observatoire des 250 principales démarches en ligne, celles que le gouvernement s’est engagé à dématérialiser entièrement d’ici 2022, plusieurs démarches ont été intégrées, comme la demande de carte du combattant et du titre de reconnaissance de la nation pour les anciens combattants, mais aussi 5 démarches de l’Urssaf. Ce tableau de bord de la dématérialisation des démarches administratives sert autant de boussole pour guider les priorités du gouvernement que d’outil de transparence auprès des usagers sur l’avancement et la qualité de cette dématérialisation.

Lire la suite (Acteurs publics)