Le numérique face au défi environnemental

Le numérique peut favoriser la transition écologique dans certains domaines. A moins de l'hypothéquer à cause d'une empreinte environnementale qui ne cesse de croître.

©vegefox.com - stock.adobe.com

Comment verdir le numérique ? Les inquiétudes vont croissant quant au poids de l'empreinte environnementale du secteur. Avec des études qui mettent régulièrement en évidence l'augmentation de sa consommation énergétique. A l'image de celle de France Stratégie publiée en octobre 2020 sous le titre « Maîtriser la consommation du numérique : le progrès technologique n'y suffira pas ». Un texte visant à « réduire l'empreinte environnementale du numérique en France » est d'ailleurs en discussion au Parlement.

Ainsi la consommation énergétique globale du secteur numérique était estimée à 3.000 TWh en 2017 par le Shift Project avec un doublement attendu pour 2025. Une consommation qui serait à l'origine de 3,4 % des émissions de gaz à effet de serre (davantage que le transport aérien) et devrait passer à 7,6 % à l'horizon 2025. « Ce n'est pas seulement le niveau de consommation énergétique qui est inquiétant mais surtout la tendance haussière constatée ces dernières années (taux de croissance annuel de 10 %) et qui devrait se prolonger à l'horizon 2025 », souligne France Stratégie.

Lire la suite (Les Echos)