Les grands chantiers de transformation numérique de la rentrée

Politique de la donnée, dématérialisation des démarches, identité numérique, plusieurs gros chantiers vont jalonner les derniers mois du quinquennat d’Emmanuel Macron. Sans compter les nombreux projets lancés dans le cadre du plan de relance. 

©geralt Pixabay

Dernière ligne droite pour le quinquennat Macron. À huit mois de la prochaine élection présidentielle, les dossiers numériques sont encore nombreux sur la table du gouvernement. Il n’y a qu’à se replonger dans la feuille de route des “400 jours” de la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques Amélie de Montchalin, dont la première des priorités, fixées par le candidat Macron, était de dématérialiser massivement les démarches administratives. Une ambition revue par la suite à la baisse et recentrée sur les 250 démarches (de l’État) les plus courantes dans la vie des Français.

Ce nouvel objectif est en passe d’être tenu. Ainsi, 75% des démarches du top 250 sont désormais réalisables en ligne. Plus ou moins facilement, et pas toujours de bout en bout. C’est tout l’enjeu de l’observatoire de la qualité des démarches, qui mesure non seulement le taux de dématérialisation, mais surtout la qualité de cette dématérialisation selon différents critères (compatibilité sur mobile, rapidité, connexion via FranceConnect…). D’énormes progrès restent à faire en matière de pré-remplissage (grâce à l’échange d’informations entre administrations) et d’accessibilité aux personnes handicapées.

Lire la suite (Acteurs publics)