L’Estonie développe l’intelligence artificielle dans le secteur public

Considéré comme un des précurseurs du e-gouvernement, le pays balte entend conserver son leadership en matière de Numérique de l'Etat, avec la présentation d'un nouveau plan.  

©Viacheslav Iakobchuk / Stock.Adobe.com

L’Estonie entend bien continuer à être la référence dans le domaine de la e-administration. Le pays balte a annoncé qu’il disposerait de 50 solutions d’IA d’ici la fin de l’année. Présenté le 25 août, le plan de développement de l’Etat numérique jusqu’en 2030 est centré sur la transition vers des services proactifs qui apportent un soutien de l’Etat à la personne.

Pour rendre la communication du citoyen et de l’entrepreneur plus aisée avec les services de l’Etat estonien, le concept #burokratt est en cours de mise en œuvre et prévoit la création d’un assistant virtuel. Celui-ci, qui comprend et parle estonien, facilite l’utilisation des services de l’Etat car il est intégré aux services électroniques les plus importants de tous les domaines administratifs. D’ici la fin de l’année, les citoyens pourront faire des requêtes par les assistants vocaux comme Siri ou Alexa. L’assistant virtuel leur offrira son aide, par exemple, lorsque leur passeport est proche de sa date d’expiration. 

Lire la suite (Acteurs publics)