L’État lance une nouvelle solution interministérielle d’audioconférence pour les agents publics

Face au renforcement du télétravail dans la fonction publique comme partout ailleurs depuis le début de la crise sanitaire et plus encore depuis le reconfinement, la direction du numérique de l’État met à disposition une nouvelle solution d’audioconférence pour les agents publics. 

© Fotolia.com

près Tchap pour la messagerie instantanée, WebConférence pour les visioconférences, la direction du numérique l’État (Dinum) lance une nouvelle solution interministérielle de travail à distance. Alors que le télétravail est de nouveau devenu la règle et non plus l’exception dans la fonction publique, nombre d’agents publics sont en effet appelés à travailler à distance, et ce bien que les plans de continuité d’activité limitant le maintien d’activité des administrations aux activités les plus essentielles n’aient pas été déclenchés, comme cela avait été le cas en mars. 

La nouvelle solution, actuellement en mode bêta, a été élaborée par l’incubateur de services numériques de l’Etat, beta.gouv, pour s’affranchir des ponts téléphoniques habituellement attribués à des personnes spécifiques. Elle vise en effet à “faciliter les échanges à distance, à plusieurs, grâce à un service d’audioconférence, accessible depuis n’importe quel téléphone”, indique la Dinum. A l’instar de WebConférence, la solution est réservée aux seuls agents de la fonction publique de l’Etat, mais ils peuvent inviter toute autre personne extérieure à participer à un échange téléphonique, qu’il s’agisse d’agents publics, d’usagers ou de prestataires. Pour lancer un échange, l’agent organisateur n’a qu’à entrer son adresse mail professionnelle, réserver une durée de réservation (et non un créneau) puis inviter ses interlocuteurs à l’aide d’un numéro et d’un identifiant de connexion dédiés.

Lire la suite (Acteurs publics)