L'intrapreneur : un rôle crucial aux multiples facettes

À la Fabrique numérique, tout comme dans chaque incubateur ministériel, une startup d’État ne peut exister que si un intrapreneur la porte. Il est un acteur majeur de sa réussite. Il est celui qui connaît la problématique, l’environnement et le contexte avec lesquels le produit va devoir se construire. Il est le référent métier, le lien entre la partie technique, les parties prenantes et la réalité terrain des utilisateurs.

©GettyImages_fotostorm

Aujourd’hui, nous avons identifié deux principaux types, non exclusifs, d’intrapreneurs : les « intrapreneurs-utilisteurs » et les « intrapreneurs-visionnaires ».

Les « intrapreneurs-utilisateurs »

Ce sont les intrapreneurs qui sont également utilisateurs finals du produit.

Avantages

  • Ils connaissent la problématique et le contexte car ils y sont directement confrontés ;
  • Ils font généralement partie des core users (ou primo-utilisateurs) visés par le produit minimum viable (PMV) et peuvent donc donner un retour rapidement sur des idées ou solutions explorées.

Inconvénients

  • Ils peuvent ne représenter qu’une partie des typologies des utilisateurs cibles, ce qui peut être un biais. Il faut donc compenser leur position avec les informations d’autres utilisateurs ;
  • Ils sont davantage dans une logique à court terme et tournés vers une réalisation rapide du problème. La vision du produit et son évolution à long terme est moins portée par eux ;
  • Une fois le PMV en place, l’ouverture vers d’autres utilisateurs les implique un peu moins car ils peuvent se sentir moins concernés.

Lire la suite (Beta.gouv.fr)