Mentorat inversé : Ce que les patrons ont appris de leurs stagiaires

Les stagiaires se doutent rarement qu’ils sont une source d’inspiration pour leur boss. Six patronnes et patrons nous parlent de celles et ceux qui les ont marqués

©Pixabay

Axelle Lemaire

“Quand j’ai été élue députée, j’avais besoin d’un stagiaire pour m’aider dans mes nouvelles fonctions à l’Assemblée nationale. J’ai sélectionné un candidat canadien car je pensais que ce serait intéressant d’avoir un profil étranger. On fait beaucoup de discours sur l’immigration, je voulais aborder le sujet de manière concrète. J’ai réalisé, après coup, que c’était le premier stagiaire étranger du Palais Bourbon, et surtout que la démarche était très complexe ! J’ai dû l’accompagner à la Préfecture et faire longuement la queue avec lui pour obtenir son visa de travail. Cette expérience m’a en partie inspiré le French Tech Visa [NDLR : dispositif facilitant le recrutement de salariés étrangers pour les entreprises tech, lancé en 2017].

Lire la suite (Les Echos)