Par un nouveau décret, l'Etat affiche son ambition de renforcer sa propre cybersécurité

Un nouveau décret précise les responsabilités des administrations dans leur cybersécurité, le signe d’un "mouvement profond" sur la question, selon le sous-directeur Stratégie de l’Anssi.

Par un nouveau décret, l'Etat affiche son ambition de renforcer sa propre cybersécurité © Linda Holman-Unsplash

L’administration vient de remonter d’un cran ses ambitions en matière de cybersécurité avec la publication d’un décret, lundi 8 avril. Ce dernier, qui entre en vigueur dans six mois, fixe les nouvelles règles de gouvernance de la sécurité numérique au sein de l'Etat et des établissements publics.

Concrètement, cet acte réglementaire précise les responsabilités, une définition "rendue nécessaire par l'enjeu stratégique" par “l’accélération” de la numérisation des administrations et une meilleure prise en compte de la sécurité numérique, souligne le texte.

Ce décret, rappelle sur LinkedIn Yves Verhoeven, le sous-directeur Stratégie de l’Anssi, le cyber-pompier de l’Etat, "réaffirme la responsabilité des ministres, de leurs directions métiers et du numérique, le rôle-clé des fonctionnaires de la sécurité des systèmes d’information, l’enjeu de la maîtrise du risque cyber" et les nouvelles obligations des établissements publics.

 

Lire la suite (L'Usine Digitale)